A bras le corps a été cré en 2005, rassemblant entre autres des artistes, des écrivains, des critiques littéraires, des philosophes, des étudiants, des enseignants.

Ce fut surtout un mouvement qui, comme son nom l’indique, désirait susciter une étreinte charnelle, une solidarité entre les artistes et les intellectuels.

A bras le corps proposa au public des collaborations singulières, des expositions d’arts plastiques, des débats philosophiques et critiques sur les pratiques de l’art.
Le mouvement fit des apparitions ponctuelles, accueillies dans des lieux associatifs indépendants.

La principale plateforme de l’association fut la publication d’une revue.
Chaque revue comporte des récits, des reproductions d’oeuvres picturales et sculpturales, des essais d’histoire de l’art, de philosophie et des textes poétiques. Elle est composée de carnets volants réunis dans une fourre plastique.

En 2007, le mouvement publie un recueil de poésie de Mathias Brambilla illustré par trois artistes en coédition avec Metispresses.

En 2009, A bras le corps imprime douze tirages d'un livre sur le peintre Robert Solyom, accompagné d'un documentaire de Jacques Dutoit (support DVD). Une publication intimiste destinée aux membres de l'équipe, car c'est autour de ce dernier ouvrage que s'est terminée l'activité du mouvement.

Vous pouvez néanmoins acquérir nos publications, excepté les n°1 et n°2 qui sont épuisés.
realoth@gmail.com


    suivant